Contacts

Lomé, Togo

Nous sommes impatient d'avoir de vos nouvelles.

L’Éternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et dans les sacrifices comme dans l’obéissance à la voix de l’Éternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliersSamuel 15 : 22

 Dans notre vie chrétienne, on entend souvent parler d’obéissance à Dieu et cela est fondamental à notre croissance spirituelle. Pendant que certains le prennent comme un supplice, d’autres s’y conforment en choisissant quand obéir ou non et d’autres encore décident d’obéir véritablement à Dieu.

Toutefois, au-delà des états d’esprit de chacun, qu’est-ce que l’obéissance et pourquoi a-t-elle autant de valeur aux yeux du Seigneur ?

“Obéissance” vient du mot grec “hupakoe” qui signifie acquiescement, soumission. Obéir à Dieu est donc le fait d’accepter de soumettre sa volonté personnelle à celle de Dieu. C’est un acte de foi qui incite à rechercher la volonté de Dieu dans les événements et les défis de la vie. Le but est de nous permettre de grandir dans l’amour et la volonté de Dieu ; et ce faisant, grandir en sainteté.

Comment obéir à Dieu ?

Obéir à Dieu, c’est aussi obéir à ceux qui ont le droit de commander, qui sont élevés en autorité et qui d’une façon sont responsables de nous : les enfants à leurs parents, les serviteurs à leurs maîtres, les fidèles d’une congrégation à leurs responsables, les employés à leurs responsables hiérarchiques, les citoyens aux autorités placées au-dessus d’eux. Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut obéir à un être humain au détriment de ce que Dieu dit. Par exemple, s’il arrivait que tu te retrouves dans une situation où tu es confronté(e) à la volonté de ton responsable au travail qui voudrait que tu fasses une action illégale ou contraire à l’éthique, et la volonté de Dieu qui voudrait que tu sois véridique et honnête, le choix devrait être clair dans ton esprit : la priorité passe toujours à Dieu, même si obéir demande parfois des sacrifices.

Pourquoi est-ce vital, en tant que chrétien, d’obéir à Dieu ?

  • Quand nous obéissons au Seigneur, la puissance de Jésus est libérée dans nos vies et le Saint-Esprit peut se sentir libre d’agir en nous et au travers de nous pour accomplir les desseins de Dieu.
  • L’obéissance à Dieu nous fait rentrer dans notre appel. En tant que chrétiens, nous savons que nous avons été créés pour un but ; chaque pas d’obéissance que nous posons nous permet, non seulement de découvrir ce but, mais surtout de l’accomplir étape par étape avec le Saint-Esprit.
  • En obéissant à Dieu, nous lui laissons la place pour nous guérir et nous restaurer. Il arrive très souvent que nous soyons brisés par diverses d’expériences douloureuses qui nous traumatisent et nous laissent des séquelles qui nous paralysent. Le Seigneur veut que nous jouissions de notre vie sur terre en attendant l’éternité ; pour ça, Il veut nous guérir de ce passé qui nous a fait souffrir. En lui obéissant quand il nous demande de pardonner et d’aimer nos ennemis par exemple, nous lui permettons de travailler sur notre cœur et de panser nos blessures.
  • L’histoire d’Abraham qui nous est contée dans la Bible dans le livre de la Genèse est l’exemple de la puissance qui peut découler de l’obéissance à Dieu. Après que Dieu ai exaucé la promesse de lui donner un fils à sa femme Sarah et lui, Il demande à Abraham de lui sacrifier cet enfant qu’il a attendu pendant des années. Malgré sa probable incompréhension, Abraham n’a pas hésité à obéir à Dieu, qui au dernier moment l’a arrêté et empêché de sacrifier son fils Isaac. Abraham venait de passer et de réussir ce test difficile d’obéissance. De cette volonté sans faille d’obéir à Dieu a découlé des bénédictions et des privilèges qui sont encore actifs dans nos vies en tant que chrétiens. Quand nous obéissons à Dieu, Il nous bénit, nous et notre descendance (Genèse 22:17).
LIRE AUSSI :   Il ne mérite pas mon pardon ! Jamais !

Obéir à Dieu, qu’est-ce que cela implique ?

  • Pour obéir à Dieu, il faut être conscient que Dieu nous aime et veut notre bien : Ce n’est pas toujours facile d’obéir à Dieu : pardonner à quelqu’un qui nous a blessé, aimer ses ennemis, honorer des parents irresponsables, méchants qui nous blessent volontairement, semer financièrement, donner sa dîme et ses offrandes quand on a de grosses difficultés financières, respecter et servir un patron insensible ou malhonnête, etc… C’est pourquoi l’obéissance est un acte de foi qui nécessite de faire aveuglément confiance au Seigneur. Dieu est notre père, un père parfait qui nous aime inconditionnellement et passionnément dont le désir est de nous faire du bien. Si en tant qu’êtres humains imparfaits, lorsque l’on est parent ou que l’on se prépare à le devenir, au fond de notre cœur, nous aspirons à offrir ce qu’il y a de meilleur à nos enfants, imaginons à quel point Dieu notre père qui est parfait veut notre bien et désire nous protéger (Matthieu 7 : 11).
  • Pour obéir à Dieu, il faut écouter et connaître la volonté de Dieu: Pour pouvoir obéir à Dieu, il faut déjà l’entendre nous parler: pour faire ce que quelqu’un nous dit, il faudrait d’abord entendre et comprendre ce qu’il nous dit, n’est-ce-pas? La Bible nous dit que Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre; Le Saint-Esprit nous parle aux travers de la méditation de sa parole, de songes, de moments de prières, par des prophéties, de notre conscience ou de notre intuition, de sa voix dans nos cœurs et par des canaux parfois insolites. Connaître la volonté de Dieu implique de passer du temps dans sa présence, au travers de la prière et de la méditation de sa parole pour comprendre son cœur.
  • Pour obéir à Dieu, il faut être prêt(e) à accepter la volonté de Dieu et s’y soumettre: Après avoir pris le temps de connaître la volonté de Dieu pour nos vies, il faut l’accepter et être prêt à s’y conformer. Une chose est de savoir ce que Dieu attend de nous, et une autre de vouloir faire ce qu’il attend de nous. Pour être en mesure d’obéir à Dieu, il faut vouloir lui obéir; il faut qu’en nous existe le profond désir d’accepter la volonté du Seigneur quelle qu’elle soit et de s’y soumettre.
  • Pour obéir à Dieu, il faut être prêt(e) à payer le prix de l’obéissance en étant conscient que des bénédictions en découlent : L’obéissance à Dieu demande des sacrifices et fait mal à notre chair. Obéir à Dieu demande de mourir à soi, à ses désirs, à ses passions et ce n’est pas facile à faire. Obéir à Dieu vous coûtera certainement des amis, des relations. Cela vous coûtera peut-être votre travail, vos privilèges ; cela vous vaudra parfois le rejet de votre famille, le mépris et l’humiliation de personnes qui vous étaient proches jadis. Mais le gain que l’on en retire est plus précieux que tous les trésors du monde : la satisfaction incomparable de réjouir le cœur de Dieu, la bénédiction de l’Éternel qui enrichit, qui ne se fait suivre d’aucun chagrin et qui s’étend de génération en génération, la paix intérieure que nous procure la présence de Dieu, la joie de lui être agréable, l’assurance d’être en sécurité sur le sentier de sa volonté.
LIRE AUSSI :   LES BÉNÉFICES DE LA CROIX

Un exemple parfait d’obéissance : Jésus

Jésus est le modèle parfait d’obéissance à la volonté de Dieu. Il s’est engagé à accomplir la volonté de Dieu et durant toute sa vie, Il s’est soumis à la volonté de son père : que ce soit par sa vie de prière, par les miracles, les enseignements, les prédications et le sacrifice de sa vie pour le rachat et le salut des Hommes, et ce, même dans des moments d’angoisse qui ont précédé sa crucifixion (Psaumes 40 : 7-8). Sa position de Fils de Dieu ne l’a pas empêché d’honorer ses parents (Luc 2 : 51) ou de faire du bien aux hommes (Actes 10 : 38). Puisse l’obéissance de Jésus-Christ, qui est le premier-né de l’immense famille des enfants de Dieu, nous inspirer à l’imiter dans notre vie d’obéissance à Dieu.

Si obéir à Dieu est une preuve d’amour et de confiance (Jean 14 : 15), notre obéissance vaut beaucoup plus aux yeux de Dieu que les sacrifices ou les offrandes. Même si une partie du chemin peut être escarpée et rude, nous pouvons compter sur la présence du Saint-Esprit en tout temps dès que nous nous engageons à vivre une vie d’obéissance qui réjouit le cœur du Père. Puisse le Saint-Esprit susciter en nous le désir d’une vie de consécration et d’obéissance pour nous amener à obéir à Dieu en tous points ; que ce soit progressivement ou radicalement. Après tout, la Parole de Dieu ne dit-elle pas que le Saint-Esprit produit en nous le vouloir et le faire selon son bon plaisir… ?

Que l’amour merveilleux de Dieu remplisse nos cœurs et nous emmène à désirer lui obéir. Amen.

LIRE AUSSI :   Repousse encore tes Limites !


administrator

Jimsfamily est une communauté de jeunes Talentueux du monde entier. Nous confessons JESUS-CHRIST comme sauveur personnel et universel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *